Les chauffe-eau solaire
4.5 (90%) 2 votes

Solaire Thermique

L’énergie solaire est naturelle, non polluante et présente l’avantage d’être gratuite. Une installation solaire performante et bien dimensionnée permettra donc de réaliser des économies sur la facture de combustible (fuel, gaz, électricité).

Bien sûr, comme nous le montre la carte solaire, il existe des différences d’ensoleillement en France. Mais cela marche de partout, un équipement solaire permettra de couvrir du nord au sud de la France de 40 à 80 % des besoins en eau chaude sanitaire.
La dimension des capteurs est alors à adapter en fonction de la région et des besoins en eau chaude, ce qui nous donne par exemple pour environ un besoin de 200 litres en Haute Savoie une superficie de captage de 4,5 m².
On obtient le même résultat à Marseille avec 3,5 m².
( source ADEME )

Plusieurs modèles de chauffe-eau sont disponibles :

Les monoblocs

Ils sont moins chers mais avec le gros inconvénient de stocker l’eau à l’extérieur.

Les chauffe-eau à éléments séparés

On distingue deux grandes familles :
les chauffe-eau à thermosiphon. Ils n’ont pas besoin de circulateur, ni de régulation mais le ballon d’eau doit être plus haut que le capteur ce qui est très pénalisant pour la mise en oeuvre. Les chauffe-eau à circulation forcée est la solution que nous préconisons pour la région Rhône-Alpes.
L’eau se réchauffe dans le panneau et est envoyée dans le ballon d’eau chaude grâce à un circulateur sous contrôle d’une régulation. L’appoint, si nécessaire, est effectué par un autre système (chaudière gaz ou fuel, pac, résistance électrique…).
Les applications du solaire sont multiples. La production d’eau chaude sanitaire est la plus courante pour le particulier comme pour les sociétés. Les campings, les hôtels, les collectivités, les immeubles collectifs, doivent aujourd’hui tenir compte de cette énergie gratuite car plus les besoins en eau chaude sont importants, plus ce système se révèle intéressant. Mais d’autres applications sont possibles comme le chauffage et le réchauffage de l’eau d’une piscine.

Une installation solaire est aussi le signe d’une volonté de respecter l’environnement pour un comportement responsable.

Les rayons solaires sont capables de couvrir selon les départements, de 50 % à 90 % des besoins en eau chaude sanitaire et apportent un complément calorifique non négligeable au chauffage central, dans le cas d’une installation combinée.

Le fonctionnement des chauffe-eau solaires

Le chauffe-eau solaire se compose de capteurs solaires reliés à un ballon de stockage. Le soleil chauffe un fluide (eau + antigel) qui circule dans les capteurs, ce fluide chauffe l’eau sanitaire du ballon de stokage en passant dans un échangeur (l’antigel ne se mélange évidement pas à l’eau sanitaire du ballon).

Le coût & les aides

Le prix d’un chauffe eau solaire varie de 3 500 à 5 000 € TTC installé suivant le nombre de personnes, la situation géographique et l’esthétisme recherché.

Exemple d’un projet de chauffe-eau solaire

Pour un chauffe-eau solaire de 4m² de capteurs avec 300 litres de stockage, pour une famille de 4 personnes située en région Midi-Pyrénées.

BILAN FINANCIER
Coût facturé TTC
4 250 €
Aide ADEME
821 €
Aide Conseil Régional
915 €
Crédit d’impôt
199 €
Prime de l’ANAH*
900 €
Coût final
1 415 €
Pourcentage d’aides
66.5 %
* soumise à conditions de ressources

 

Les avantages du chauffe-eau solaire

Ecologique
  • Respecte la planète et votre santé.
  • Chaque m² de capteur permet d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 200 à 300 kg deCO2 par an.
Economique
  • 60 à 80% d’économie.
  • 40 à 60% d’aides financières.
  • Autonomie en ECS d’avril à septembre. Votre chaudière se repose 6 mois dans l’année.
  • Vous êtes à l’abri des fluctuations du prix des énergies fossiles.
  • Votre maison prend de la valeur.
Simple
  • Fonctionnement entièrement automatique.
Fiable
  • Capteurs solaires (verre trempé) garantis :
    – 10 ans comme élément de couverture.
    – 20 ans pour leur fonction de capteur solaire.
    – inclus sans plus value dans la garantie   multirisque de la maison.

Vous pourrez bénéficier, suite à l’agrément de votre installateur à la charte QUALISOL, de la participation de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie) d’un montant de 1150 euros (pour 5m² de capteurs), et d’un crédit d’impôt de 15 % du coût T.T.C des équipements (déduction faite des primes et subventions). Votre installation est amortie en quelques années.